Pourquoi la photographie de naissance est-elle si peu démocratisée en Suisse?

Naissance – Il y a maintenant près de 6 ans, j’ai immortalisé ma toute première naissance. Depuis ce jour-là, c’est apparu comme une évidence. La photographie de naissance ferait partie de ma vie.

Seulement voilà… après quelques reportages je me suis vite rendue compte qu’en Suisse, photographier une naissance n’est pas une priorité pour beaucoup, et figurez-vous que c’est souvent le papa qui met un frein à ce projet.

Pudeur? Dégoût? Peur que les choses ne se passent mal? Chacun a certes ses raisons.

De mon côté, fidèle à ma tête dure et ma passion, j’ai eu la chance que Mademoiselle C. croise mon chemin et mes projets.
Lorsque l’on a parlé de ce projet de naissance avec cette future maman, elle m’expliquait ses traumatismes de ses précédents accouchements. Les rêves qu’elle avait dû laisser de côté. Elle avait envie d’une naissance au naturel, sans le stress d’une salle d’accouchement qui lui rappelait de mauvais souvenirs.

Le récit de naissance

Aujourd’hui, je vous présente donc la naissance de Ness, sublimement mise au monde avec l’aide d’Hélène, sage-femme au calme olympien. Vous découvrirez cette naissance au travers des mots de cette magnifique « maman de beaucoup ».

Et sans doute comme moi, vous ignorerez la raison pour laquelle la photographie de naissance n’est pas démocratisée en Suisse. C’est avant tout un cadeau, mais aussi un souvenir impérissable. Découvrez d’autres reportages de naissance en visitant ce blog!

0 commentaires
Vaumarcus

Ce mercredi 4 mars, il fait magnifiquement beau, maman se lève comme tous les jours à 7h pour le départ à l’école de M*, j’ai passé une nuit pourrie, mal partout, courbatures aux jambes, quelques contractions mais rien de significatif… Aujourd’hui je suis à 40+6 … (…) et pour espérer te faire venir avant ce fameux rdv des 41SA et tous ces protocoles qui me font si peur (…) Ton arrivée est prévue à la maison, tout le matériel est prêt et n’attend que le fait que tu te décides <3

Vers 10h les premières contractions commencent à se faire sentir… une, puis deux et jusqu’à ce que je me rende compte que ça devient régulier (…) Papa rentre du job, il est midi, les sandwichs sont prêts, les grands sont en combis et la maison sent bon la pâtisserie, le gâteau d’anniversaire de Nina sort juste du four.

Papa charge les skis et puis me demande comment je me sens, il voit que je contracte. Je le rassure en disant que c’est peut être du faux travail dû au décollement! Le temps de finir de préparer les affaires, je contracte toutes les 10 minutes… Il décide alors de ne pas partir au ski mais de boutiquer autour de la maison avec les grands… Du coup les grands déçus retirent leurs combis, et on mange les sandwich à la maison! On en profite pour souffler les deux bougies de Nina. (ce qui était normalement prévu après le souper!)

Photographe-Naissance-Accouchement-maternité-Ness-Suisse-Sophie-Robert-Nicoud-1 Photographe-Naissance-Accouchement-maternité-Ness-Suisse-Sophie-Robert-Nicoud-2

J’en profite aussi pour mettre un message à Sophie pour lui donner des nouvelles de ce qui se passe. Elle va se préparer à partir puisqu’elle
a env. 1h de route et ne voudrait pas arriver trop tard!

(…) Hélène (la sage-femme) vient pour 16h, de son côté elle se met en route. (…) papa allume le feu pour qu’il fasse chaud pour ton arrivée. Hélène arrive à 16h. Sophie me dit qu’elle est dans le village, que je peux lui demander de venir quand je veux et qu’en attendant elle profite de répondre à ses mails depuis la voiture! *ndlr: une photographe a toujours quelque chose à faire 🙂

« Papa nous prépare un thé, un plat de fruits, on discute de tout et de rien on rigole, papa détend l’atmosphère avec ses bêtises comme d’hab! »

Jeun couple plaisantant pendant que maman a des contractions
Jeune future maman ayant des contractions

« Moi de mon côté je blague aussi, appuyée au bout du bar et souffle et je fais des mouvements de balance du bassin à chaque contraction, ça m’aide beaucoup à les gérer (env. toutes les 5min) puis je reprend la conversation où je l’ai laissée! »

Tu es encore très très haut. J’ai un peu peur que ça dure longtemps pour que tu descendes ou que tu ne descendes pas du tout… cette peur s’efface vite car les contractions deviennent rapidement plus fortes, elles te rapprochent chacune un peu plus de nos bras.

Le temps avance et la lumière s’adoucit avec la fin de journée, je suis toujours debout, en appui, Hélène pose ses mains magiques sur le bas de mon dos pendant les vagues… quel bien ça fait!

Photographe-Naissance-Birth-Domicile-Suisse-Neuchatel-Sophie-Robert-Nicoud-001 Photographe-Naissance-Birth-Domicile-Suisse-Neuchatel-Sophie-Robert-Nicoud-001-2

À 17h40 elle me demande si je ne veux pas aller dans l’eau… son oeil expert voit que ton arrivée se rapproche… Les contractions étaient très gérables jusqu’à maintenant. Je m’exécute je me pose dans la piscine. Papa rajoute de l’eau chaude. Et très vite tout s’intensifie, les contractions deviennent vraiment plus fortes et plus rapprochées.

Photographe-Naissance-Accouchement-maternité-Ness-Suisse-Sophie-Robert-Nicoud-8 Photographe-Naissance-Accouchement-maternité-Ness-Suisse-Sophie-Robert-Nicoud-12

Je me retourne et me mets à 4 pattes, papa est en face de moi à l’extérieur de la piscine pour me soutenir, je râle en soufflant. (en essayant de rester dans les graves! Et de ne pas serrer les dents! Les petites choses retenues de mes lectures mdr)

Impossible pour moi de passer une vague sans son appui et ses mots doux pour me rassurer, je m’accroche à lui, et il me donne sa force… comme s’il me rattache à la terre.

Maman durant la naissance dans l'eau

Il est 18h05, ça commence à pousser, puis soudain un gros crac qui m’étonne et me fait du bien à la fois, ta poche à littéralement explosé!

Même papa depuis l’autre côté de la piscine l’a senti!

Hélène me rassure, je l’entend prononcer cette heure à sa collègue pour qu’elle la note, ça résonne encore dans ma tête! Je me souviens avoir dit à ton papa en rigolant que tu allais être plus grande que tes soeurs et ton frère, car tu tapes encore dans mes côtes avec tes pieds!

Dès ce moment tout devient si intense que je perds pieds, je veux des pauses entres les contractions, juste 2 minutes pour récupérer… ça fait mal, j’ai peur que ça dure des heures, peur de ne pas y arriver… Hélène me rassure encore, papa aussi, il me félicite, m’encourage… J’ai l’impression
d’être malmenée par ces contractions que je peine à gérer… Hélène me demande si ça me dérange qu’elle mettre la main sur mon périnée pour adoucir ton arrivée, je lui réponds que c’est ok… Et soudain ça pousse vraiment fort, mon corps sait ce qu’il fait et le fait bien…

Je t’appelle, Ness viens, viens mon bébé, on est prêts à t’accueillir… 1-2-3 contractions et ta petite tête est dehors… Nous la sentons, tes petits cheveux, je me souviendrai de cette douceur toute ma vie, papa aussi.

Maman prenant son nouveau-né dans l'eau à domicile

Je t’attrape petite Ness, te sors de l’eau, toi et tes jolies joues à bisous devenez très vite roses et tu pousses ton premier cri tout de suite…

Tu grimaces beaucoup et fais des bulles, il faut un bon moment pour t’apaiser, ton arrivée était sans doute un peu trop rapide pour toi…

On reste là avec ton papa a te contempler, te souhaiter la bienvenue et te dire à quel point tu es jolie.

Il était 18h18, le 4 mars 2020, jour des 2 ans de ta grande soeur Nina.

Il est env. 19h, il fait nuit maintenant. Nous prenons un petit moment pour faire un FaceTime et te présenter à la fratrie qui sont chez grand-maman. Ils te rencontreront le lendemain midi.

Le placenta finit par sortir, nous prenons le temps de t’y laisser accrochée encore un petit moment le temps de quelques photos puis papa coupe le cordon qui s’était arrêté de battre quelques petites minutes après ta venue au monde.

papa coupant le cordon ombilical de son nouveau-né
Papa peau à peau avec bébé

Papa profite de ce moment pour t’avoir rien que pour lui en peau à peau.

Puis c’est le moment pour Sophie de nous quitter et de nous laisser dans notre bulle, elle si discrète qu’on avait presque oublié qu’elle était là. Quelle chance de l’avoir eu près de nous si bienveillante pour immortaliser ta venue au monde et figer ces émotions si grandes qu’on oublie dans l’intensité de cet incroyable moment.

Mademoiselle C.

….Puissant, n’est-ce pas?
Je retrouve en ces mots toute l’intensité de cette naissance. Mademoiselle C. a non seulement mis au monde un enfant mais elle m’a permis de vivre l’une des expériences les plus incroyables de ma carrière. Nos vies sont à présent liées par ce moment intime mais tellement naturel.

J’espère par ces images vous avoir montré que la photo de naissance peut être respectueuse, magique et magnifique. Si elle est effectuée correctement, elle n’est pas intrusive comme on peut l’imaginer.

Vous reconnaissez-vous en ce images et vous souhaitez en savoir plus?

C’est par ici….

Reportage de naissance

Photographier une naissance n’a rien de comparable, mes prestations également.

Pour une documentation complète de la naissance de votre enfant, le reportage photographique inclut en général:

  • ma disponibilité 7j/7, 24h/24 dès la 38e semaine de grossesse
  • reportage du début du travail jusqu’aux premiers instants de vie (H+2)
  • l’accès à la collection complète des photos sélectionnées et éditées
  • déplacements inclus (rayon de 80km autour de Villeneuve)

chaque reportage est différent, chaque étapes également.

Par respect, je m’adapte à vos souhaits et documente les moments que vous aurez choisis.

OFFRE
CHF .–
SUR DEMANDE

Naissance H+24

Pour capter le premier jour qui a fait de vous une maman et immortaliser la rencontre avec l’éventuelle fratrie

  • séance photo de 1h en clinique, hôpital ou domicile
  • 40 photos sélectionnées et éditées en haute-définition *
  • déplacement inclus (dans un rayon de 80km autour de Villeneuve)
  • possibilité de commander des clichés supplémentaires par pack de 20 photos (+80 CHF), la collection complète (+150 CHF)

dès
CHF 459.–
Papa peau à peau avec bébé

VOUS ET MOI, CA PEUT SE FAIRE?

Ca y’est!

Vous attendez un bébé et vous êtes intéressés à immortaliser la naissance de cette merveille?

N’oubliez pas de réserver suffisamment tôt, afin de garantir ma disponibilité à votre terme!

(idéalement dès que vous dépassez la période critique des 3 mois)

Je me réjouis de vous rencontrer!

Afin de préparer au mieux ma disponibilité merci de préciser la date de votre terme

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *